top of page
2015 Crise du bordeaux.jpg
2015 Essai géographique sur la crise du bordeaux

La profonde crise qui depuis plus de dix ans secoue le vignoble bordelais et met en péril bien des exploitations a fait l'objet de nombreuses analyses. Pour autant tout ne paraît pas avoir été dit dans la mesures où celles-ci ont surtout été le fait d’économistes qui ont mis l’accent sur le marché.  D’un parti pris volontairement opposé, cet essai géographique  place le curseur sur l’avenir des terroirs, ces territoires de production de vin de qualité construit dans la longue durée de leur histoire.

D'un parti pris volontairement opposé, cet « essai géographique sur la crise du bordeaux » place le curseur sur l'avenir des terroirs, ces territoires de production de vin de qualité construit dans la longue durée de leur histoire par les organisations de producteurs qui les ont créés et qui les font durer.

Pour en savoir plus

Tome 2.jpg
2015 Les vins de Bordeaux– Les itinéraires de la qualité (tome 2)

de Louis BORDENAVE, Jean-Michel CHEVET, Jean-Pascal GOUTOULY, Jean-Claude HINNEWINKEL et les participations de Jean-Claude BERROUET, Denis DUBOURDIEU

L'ouvrage rassemble les analyses de chercheurs bordelais sur les itinéraires de la qualité des vins de Bordeaux du Moyen Âge à nos jours, mettant en valeur la constitution d’une école bordelaise

Tome 1.jpg
2014 Vins et vignobles - Les itinéraires de la qualité (Antiquité - XXIe siècle)

LAVAUD Sandrine, CHEVET Jean-Michel et HINNEWINKEL Jean-Claude, directeurs

À quoi reconnaît-on un bon vin dans la Grèce ancienne, comme dans la Bourgogne médiévale ou dans la planète viti-vinicole actuelle ? Quels mots pour le dire ? Comment s’est élaborée la pensée œnologique ? Ces questionnements ont constitué un « fil rouge » dans les travaux menés, cette dernière décennie, par des équipes pluridisciplinaires de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux sur la qualité en partenariat avec le Cervin

Images et vins d'Aquitaine.jpg

2009 Vignobles et vins d'Aquitaine

Sous la direction de JC Hinnewinkel et Sandrine Lavaud ,
L’Aquitaine est la première région vitivinicole française, avec pour principaux référents de son image les vins de Bordeaux. Dans le cadre de programmes pluridisciplinaires du CERVIN, cet ouvrage soulève des problématiques telles que l’articulation entre société et terroir, les effets déformants du système AOC ou les logiques territoriales « de clocher » qui ont perturbé la création d’une identité régionale.

Gouvernance.jpg

2010 La gouvernance des terroirs du vin

Sous la direction de HINNEWINKEL Jean-Claude 

 

La gouvernance des vignobles est une question d’actualité comme ce fut le cas à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle lors de la crise qui devait accoucher des premières lois sur les appellations d’origine. Les débats qui se sont déroulés au cours de ce colloque offrent une synthèse remarquable sur la façon dont les travaux de sciences humaines et sociales sont susceptibles d’éclairer les problèmes qui perturbent aujourd’hui le monde viticole

2010 Faire vivre le terroir.jpg

2010 "Faire vivre le terroir"

Construit à partir de contributions pluridisciplinaires et internationales proposées en 2005 lors d’un colloque organisé en l’honneur du départ en retraite du professeur Philippe Roudié, cet ouvrage est une illustration de la nécessité de conférer au terroir toute sa dimension sociale.

Fruit d’une longue histoire de distinction comme le montrent les rappels historiques (volume1), le terroir doit en effet être considéré comme un espace géographique complexe dont toutes les dimensions, la naturelle comme l’économique ou la sociale sont à prendre en compte (volume2).

Afin d’assurer un avenir à cet espace pluriel, il convient de le « laisser vivre », c’est-à-dire lui permettre toutes les adaptations nécessaires, tenir compte de sa complexité comme le soulignent les questions de la mixité, du déterminisme environnemental, de la mise en scène des lieux ou des archives (volume3).

L’avenir du terroir ne paraît ainsi assuré qu’en lui conférant le statut d’espace de développement local mais aussi en le considérant comme une lecture géographique du Monde. Pour y parvenir, y-a-t-il d’autres solutions efficaces que la gouvernance locale ?

Roudié couv.jpeg

2008 Philippe Roudié, Bordeaux, le vin et l'historien

Proposé par ses collègues géographes du CERVIN, cet ouvrage est un hommage au professeur Philippe Roudié pour son œuvre géohistorique sur le vignoble de Bordeaux au 20ème siècle.

Afin de comprendre les fondements et les cheminement de sa pensée, les différents auteurs proposent un point épistémologique sur l'ensemble de ses écrits sur la géographie viticole, aussi bien en Bordelais que dans le reste du Monde.

A la croisée des différentes disciplines, entre géographie et histoire, l'œuvre de Philippe Roudié interpelle tous ceux qui, de près ou de loin, s'intéressent à la géographie de la vigne et du vin

Les territoires du vin.jpg

2002 Territoires du vin, AOC et mondialisation

Ces 2èmes journées pluridisciplinaires de l’Institut des Sciences de la vigne et du vin en
Sciences humaines, « Les territoires de la vigne et du vin » ont été organisées par le Centre
d’Etudes et de Recherches sur la Vigne et le Vin (CERVIN) de l’Université Michel de
Montaigne Bordeaux-3. Il a associé des historiens, des économistes, des juristes, des
sociologues et des géographes des universités Bordeaux 3 et Bordeaux IV mais aussi de l’ENITA auxquels se sont joints des spécialistes du monde viticole.

En proposant ces deux journées de réflexions sur les territoires de la vigne et du vin, le projet du CERVIN était d’initier une réflexion pluridisciplinaire sur l’avenir des « AOC » dans la mondialisation.
Contribuer à la réflexion sur l’avenir des « AOC » et donc sur celui de l’organisation
de la filière à la française peut se faire de multiples manières. Nombreux sont ceux qui focalisent leurs travaux sur le terroir comme principal « actif spécifique » des vignobles occidentaux. Est alors mis en avant la qualité des terroirs , pris comme concept agronomique soit un espace composé de plusieurs unités homogènes : éléments géologiques et pédologiques (texture, granulométrie, épaisseur, nature minéralogique, composants chimiques,), géomorphologiques, (altitude, pente, exposition), climatologiques (pluviométrie,
température, insolation). Ce terroir ne fut toutefois que tardivement pris en compte dans la construction des territoires vitivinicoles que sont les aires des Vins Délimités de Qualité Supérieure (VQPRD).

Lire l'introduction et la conclusion de JC Hinnewinkel

Des vignobles à travers le Monde.jpg

1996 Des vignobles et des vins à travers le monde 

hommage à Alain Huetz de Lemps : colloque tenu à Bordeaux les 1, 2 et 3 octobre 1992 / [organisé par le Centre d'études et de recherches sur la vigne et le vin, Université de Bordeaux III, Institut de géographie] ; sous la direction de Cl. Le Gars et Ph. Roudié

En octobre 1992, le C.E.R.VIN (Centre d'Etudes et de Recherches sur la vigne et le vin) de l'Institut de Géographie Louis Papy de l'Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, a tenu à honorer son fondateur, le professeur Alain Huetz de Lemps par un colloque international où une soixantaine de spécialistes ont apporté des contributions de haut niveau scientifique sur l'économie, la géographie et l'histoire du vin.

Si une part importante de l'ouvrage est consacrée aux vignobles français, en premier lieu le Bordelais, les auteurs analysent aussi des vignobles étrangers par exemple en Espagne où Alain Huetz de Lemps a beaucoup œuvré, au Portugal, en Italie, voire dans les nouveaux mondes.

Saint-Médard.jpg

1993 EYRANS EN BLAYAIS Commune viticole de Gironde

Alain Contis, Francine Montangon et Muriel Dagens

Coll Vins, vignes et civilisations, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

https://books.openedition.org/msha/17480

Le quatrième volume de la collection 'l'Univers des vignerons" est consacré à une commune Eyrans représentative d'un des vignobles les plus vastes du Bordelais, le Blayais. Petite Unité administrative, elle n'en est pas moins le témoin de l'évolution économique et sociale des campagnes girondines de la rive droite de l’estuaire, très tôt et très complètement vouée à une quasi-monoculture viticole. Dans cet espace géographiquement réduit mais miroir d'un ensemble plus vaste, un historien, une géographe et une sociologue ont essayé de scruter en profondeur le terroir et ses habitants, en prenant un recul de près de deux siècles.

Des vignobles à travers le Monde.jpg

1993 Vignobles et vins d'Espagne 

Avec 1 200 000 hectares plantés en vignes, l’Espagne possède le plus vaste vignoble du monde et sa production moyenne, supérieure à 40 millions d’hectolitres, n’est dépassée que par celles de la France et de l’Italie.

Les vins d’Espagne se caractérisent par leur diversité qui s’explique non seulement par les contrastes climatiques et pédologiques entre les différentes parties de la Péninsule, mais aussi par l’ancienneté de la culture de la vigne dans ce pays dont les habitants ont fait du vin un élément essentiel de leur civilisation.

Cet ouvrage met en évidence l’originalité des vins d’Espagne, en retraçant tout d’abord l’histoire de la viticulture et du commerce du vin en Espagne depuis l’Antiquité. Il décrit également, à travers une étude régionale, la situation actuelle des différents vignobles, en particulier de ceux dont les vins jouissent d’une appellation d’origine contrôlée. Il s’intéresse enfin à l’évolution de la production, de la commercialisation et de la consommation du vin en Espagne au cours des dernières décennies.

Sainnt Emilion.jpg

1991 SAINT-ÉMILION, TERROIR VITICOLE ET ESPACE DE VIE SOCIALE

|Jacqueline Candau, Philippe Roudié, Corinne Ruffe

https://books.openedition.org/msha/17352

Le deuxième volume de l’enquête sur "l'Univers des Vignerons" codirigée par le Sociologue F. Chazel et le Géographe Ph. Roudié porte sur la commune de Saint-Emilion, conformément au parti pris d'analyser en profondeur les phénomènes au niveau communal et au choix délibéré d'un certain nombre de communes-tests, très ou peu connues, mais considérées chacune comme représentative d'un milieu vigneron particulier de la mosaïque viticole girondine, c'est-à-dire du Bordelais. On rappellera pour mémoire que la première entité analysée fut celle de Soulignac en Entre-deux-Mers.

2Il ne faut pas voir dans cet ouvrage une synthèse de plus sur la viticulture saint-émilionnaise qui a déjà donné lieu à des ouvrages de qualité, mais un ensemble de contributions dans lesquelles, pour une fois, les hommes — et non plus les vins — sont le centre prinicipal d'intérêt.

3La première, due à Mlle Ruffe et issue d'un mémoire de maîtrise, porte sur "Les structures agraires et foncières de la commune de Saint-Emilion en 1847", date particulièrement significative car elle se situe une petite décennie avant le fameux classement des vins bordelais de 1855 qui a ignoré le Libournais. Elle témoigne du souci des responsables du programme de partir d'une analyse du "volet" socio-économique.

4Philippe Roudié dans la seconde contribution a voulu insister sur certains aspects jusque-là peu étudiés de l'action séculaire des viticulteurs en faveur de leurs crus et de l'évolution trop sommairement brossée de leur part dans la population communale.

5Dans la troisième, tirée également d’un mémoire de maîtrise, Mlle Candau s'intéresse à "L'évolution et à la pluralité des modes de sociabilité de 1920 à 1986". Elle tient compte à la fois de la sociabilité diffuse et de la sociabilité formelle, même si elle a été amenée, pour de simples raisons d'accès aux données, à privilégier la place et le rôle des associations dans la vie socio-culturelle de Saint-Emilion.

Soulignac.jpg

1990 SOULIGNAC, UNE COMMUNE DE L’ENTRE-DEUX-MERS GIRONDIN

Hélène Brun, Laurent Hurpeau et Jean-Pierre Perrigaud

Coll. Vins, vignes et civilisations, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine 

https://books.openedition.org/msha/17174

Petite commune rurale, composée de croupes et de vallons - paysage typique de l'Entre-deux-Mers - Soulignac offre au visiteur la charmante vision d'une commune viticole. Mais pour celui qui désire comprendre un peu mieux la situation actuelle de Soulignac et son évolution, il pourra à loisir parcourir cet ouvrage qui lui montrera combien l'histoire de cette commune a été fortement influencée par l'histoire viticole de la région : crises successives du vignoble rythmant depuis deux siècles la vie économique de ce finage ; évolution démographique dépendant de celles-ci, longtemps marquée par l'arrivée massive d'immigrés, mais aujourd'hui laissant apparaître un déclin progressif de la population... Même la vie associative et municipale subissent indirectement le pouvoir du monde viticole. La vigne a donc imprimé son empreinte non seulement sur le paysage, mais également de manière détournée sur le mode de vie et la mentalité même des Soulignacais...

Géo historique des vignobles 1.jpg

1978 Géographie historique des vignobles.

Colloque du Centre d'Etudes sur la Vigne et le Vin (C.E.R.V.I.N.), (Bordeaux 27-29 octobre 1977). Paris, Ed. du C.N.R.S., 1978, 2 vol., 215 et 199 p.

La vigne était, avant le phylloxera, infiniment plus répandue qu'au¬ jourd'hui ; elle occupait une place au sein de presque tous les terroirs villageois, sous des latitudes et des longitudes où elle est inconnue de nos jours. Ce colloque, qui embrasse deux millénaires, nous le rappelle dans quelques monographies sur des vignobles résiduels ou disparus (Poitou, Bugey, Landes, Chablis pour la France, Prusse orientale), mais pour lesquels il est partout rappelé que le déclin s'est amorcé dès la fin du 18e siècle, à cause de la concurrence d'autres régions... et de l'eau-de-vie de grain. Une communication cependant est plus spécialement axée sur notre période, celle de H. Enjalbert consacrée à la naissance des grands vins de Bordeaux. Le vignoble bordelais s'est transformé entre 1653 et 1740 en trois étapes : d'abord la clientèle nouvelle, hollandaise, a demandé et obtenu l'apparition de vins de qualité ; quarante années de crises politiques menacèrent les efforts des «princes des vignes » ; à partir de 1711 les hauts droits des douanes anglaises firent triompher le haut niveau qualitatif. A la ténacité des hommes a répondu la bonne volonté des sols. Ce mouvement est parallèle à ceux des vins de Cham¬ pagne, de Cognac, de Tokay, de Porto et de Xérès : la viticulture de qua¬ lité naît donc au temps du «goût le plus fin du monde », le 17e s.

F. Michaud-Fréjaville.

Géo historique des vignobles 2.jpg
Proection des terroirs.jpg

Jacques Fanet, direction-adjoint de l’INAO, Paris, Appellations d’origine et terroirs. « Existe-t-il un lien mesurable entre le terroir et le produit » ?

René Pijassou, professeur émérite Université Bordeaux III. «…apporter quelques lueurs… sur un sujet difficile, celui de la notion de terroir viticole de qualité, bref essayer de proposer quelques éclaircissement, à l’aide de l’histoire et de la géographie… »

Conclusions (Robert Tinlot) et projet de résolution de l’OIV (Jacques Audier)

Pour lire quelques extraits

1991 La protection des terroirs viticoles

Edité pour le Cervin et l’OIV par Claudine La Gars et Philippe Roudié avec le soutien du Conseil Interprofessionnel de Bordeaux (CIVB), « La protection des terroirs viticoles » est la synthèse des travaux des entretiens de Bordeaux, symposium tenu les 9 et 10 septembre 1991 à Bordeaux sous le haut patronage de l’O.I.V. (Office International de la vigne et du Vin).

« Les travaux qui sont rassemblés dans le présent recueil sont divers, comme le sont les intervenants et les disciplines auxquelles ils se rattachent ; ils sont tous de très grande qualité et constituent une source documentaire originale.

Ainsi un pas en avant d’une importance considérable vient d’être accompli, tant il était cependant surprenant, voir anormal, que l’approfondissement pluridisciplinaire qui vient d’être fait ne l’ait pas été plus tôt. Ce premier symposium devrait ouvrir la voie à d’autres rassemblements sur le même sujet conduisant à l’élaboration d’une doctrine nourissant la réflexion sur l’indication géographique et sur l’appellation d’origine. »

Robert Tinlot, directeur général de l’O.I.V.

bottom of page